Tous les articles par gferrand

La classe inversée : concevoir une capsule

Le parcours M@gistère Comprendre et mettre en oeuvre la pédagogie inversée à l’école permet aux enseignants de découvrir la philosophie de cette pédagogie. Le lien suivant permet de visualiser la première classe VIA proposée dans le parcours.

https://youtu.be/HeenxCf9tvo

Dans la classe inversée, flip classroom, en anglais, la notion est d’abord étudiée par l’élève à l’aide d’outils fournis par l’enseignant qui utilise des capsules « toutes faites » ou qui les réalise.

La classe inversée …

La première phase consiste en une prise de connaissance individuelle ou  collective, dans la classe ou hors de la classe d’une capsule vidéo. Cet exemple de capsule résulte d’un travail collaboratif entre tous les membres de l’équipe de la circonscription de Vesoul 2 :

Ensuite, plusieurs temps de travail sont nécessaires :

  • Une phase d’interactions entre les élèves en petits groupes  : mise en situation, contextualisation des informations, activités de recherche.
  • Une phase de production, complexe en groupe pour structurer les informations.
  • Une phase de production complexe individuelle ou en groupe pour prouver que l’on a compris : c’est la preuve de l’apprentissage.

Finalement, « Dans la pédagogie inversée, le rôle de l’enseignant devient central, explique Alice Yeager, enseignante en développement de l’enfant. Il n’est plus uniquement le passeur de savoir, il doit être un guide accompagnateur. »

Le parcours éducatif de santé : aller bien pour mieux apprendre !

L’éducation à la santé a pour but de permettre l’émancipation de l’élève, non pas un conditionnement mais l’apprentissage de la liberté basé sur l’autonomie, l’esprit critique et la créativité… Intégrer l’éducation à la santé dans les contenus traités en classe et construire une cohérence tout au long du parcours de l’élève est indispensable.

Le groupe de travail Parcours Educatif de Santé du secteur de collège de Faverney vous propose les documents suivants :

Progression spiralaire PES

De la connaissance de son corps à la puberté

Continuer la lecture de Le parcours éducatif de santé : aller bien pour mieux apprendre !

Les élèves de l’école de Traves découvrent le géocaching

Le principe est simple  !

Partout dans le monde, des personnes cachent des boîtes de différentes tailles qu’il faut découvrir. Cette boîte appelée « cache » contient : un petit carnet appelé log book sur lequel le joueur inscrit son passage.
Des petits objets sans valeur laissés par les géocacheurs précédents
Si tu trouves un objet qui te plaît dans cette boîte…il faut le remplacer par un de tes objets.

 

   

Le géocaching, c’est aussi produire un écrit !

Démarche et cahier d’investigation

En science et en technologie, les connaissances ou compétences peuvent être acquises dans le cadre d’une démarche d’investigation qui développe la curiosité, la créativité, l’esprit critique et l’intérêt pour le progrès scientifique et technique. Observation, questionnement, expérimentation et argumentation sont donc des éléments essentiels.

 
Exemple d’une progression spiralaire en EST

Continuer la lecture de Démarche et cahier d’investigation

Natation au cycle 2

Apprendre à nager à tous les élèves est une priorité nationale, inscrite dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Cet apprentissage commence à l’école primaire et, lorsque c’est possible, dès la maternelle. Il doit répondre aux enjeux fondamentaux de l’éducation à la sécurité et à la santé mais aussi favoriser l’accès aux diverses pratiques sociales, sportives et de loisirs.

L’enseignement de la natation est assuré sous la responsabilité de l’enseignant de la classe ou, à défaut, d’un autre enseignant dans le cadre de l’organisation du service de l’école. Celui-ci conduit la séance dans le cadre d’un projet pédagogique établi avec l’appui des équipes de circonscription et notamment des conseillers pédagogiques chargés de l’EPS. S’agissant d’une activité à encadrement renforcé, l’enseignant est aidé par des personnes qualifiées et agréés par l’institution.

Dominique Cely vous propose une séquence de natation pour des élèves de cycle 2.
 
 
 

Le printemps des poètes, c’est maintenant !

Du 3 au 19 mars 2018, Le Printemps des Poètes vise à faire découvrir la poésie aux élèves. Cette année 2018, Le Printemps des Poètes fête sa 20ème édition avec comme thème : L’Ardeur. Un mot qui est le souffle même de la poésie et dont tous les synonymes disent l’allant, la passion, la vigueur, la fougue, l’emportement. Le parrain de l’édition 2018 est le comédien Jean-Marc Barr. L’affiche de ce vingtième anniversaire est signée Ernest Pignon Ernest.

Objectifs

  • sensibiliser les publics scolaires à la poésie
  • encourager la lecture de poèmes comme pratique culturelle
  • susciter les rencontres entre poètes contemporains et élèves
  • lutter contre l’illettrisme et restaurer un lien actif et prolongé avec le patrimoine littéraire et la langue

Et si les élèves apprenaient et récitaient un poème dans la cour de l’école  pour l’occasion ? Le fichier suivant vous propose une bibliographie intéressante, aux élèves de choisir !

Bibliographie printemps des poètes

Pour plus d’informations :

https://www.printempsdespoetes.com/?rub=7&ssrub=68&page=201&L%27ARDEUR

http://eduscol.education.fr/cid55450/printemps-des-poetes.html

La lecture à voix haute à l’école de Combeaufontaine

Ce matin, dans le cadre du concours des petits champions de la lecture, les élèves de CM2 de l’école de Combeaufontaine ont lu à voix haute l’extrait d’un livre de leur choix.  La liberté qui leur est laissée met l’accent sur le goût personnel du plaisir qu’ils prennent à lire. La lecture à voix haute, devant leurs camarades, crée une première expérience ludique de prise de parole en public. « Le fait de travailler régulièrement l’oral en classe à travers la préparation et la présentation d’exposés, les lectures offertes par les CM2 aux élèves des autres classes et toutes les activités mises en place pour construire une émission de radio, sont autant de conditions qui favorisent la réussite et la mise en confiance des élèves. »

Les enregistrements suivants montrent à quel point les choix des élèves peuvent être rassurants ou surprenants ! Bonne écoute …

Quatre élèves de BTS à l’école de la Roche-Morey : une belle prestation !

Dans le cadre de leur PIC : Projet d’Initiative et de Communication, quatre élèves de deuxième année du BTS aménagement paysager du lycée agricole de Valdoie se sont déplacés à l’école de La Roche  Morey pour sensibiliser les élèves  à l’environnement.

Des enfants passionnés par les activités proposées par des étudiants très pédagogues qui ont su communiquer leur passion. Zacharie, Justin, Pierre-Louis et Prescillia, habillés aux couleurs de l’association  « L’école au vert » expliquent comment il est possible « d’aider la planète à se défendre entre autre contre la pollution et la déforestation. »

Continuer la lecture de Quatre élèves de BTS à l’école de la Roche-Morey : une belle prestation !

Mémoriser et raconter un récit long

Apprendre à suivre le fil de l’intrigue pour mémoriser et raconter un récit long. Cette séquence compte sept séances qui correspondent à un travail de mémorisation, de compréhension et de restitution orale. Ces séances, précisées ci-dessous, sont construites à partir du manuel Lectorino et Lectorinette CE1/CE2, Apprendre à comprendre les textes narratifs de Sylvie Cèbe et Roland Goigoux. En s’appuyant sur l’album Un arc en ciel de souvenir, les élèves sont invités à :

  • Fabriquer une représentation mentale.
  • Utiliser leur représentation mentale pour raconter.
  • S’intéresser au sens des mots et des expressions pour fabriquer une bonne représentation mentale.
  • Reformuler pour mieux comprendre, mieux raconter.
  • Se servir de leurs connaissances pour remplir les blancs.
  • Suivre les états mentaux des personnages pour mieux comprendre.
  • Raconter l’histoire.

Séquence Un arc en ciel de souvenirs

Enseigner l’oral à l’école

Parmi les trois domaines constitutifs de la maîtrise de la langue que sont le lire/dire/écrire, la place et l’enseignement du dire restent à construire : que fait-on quand on parle ? Quelle est la place et la fonction de l’oral dans les apprentissages ? Quels genres de l’oral enseigner et comment ? Quelles interactions entre oral et écrit ? Après quelques rappels théoriques, le diaporama suivant propose  des pistes de travail.

L’oral en classe

Raconter ou conter ?

Pour faire prendre conscience aux élèves que parler ne fait pas appel aux mêmes règles qu’écrire, que le code oral a ses spécificités, on peut partir d’une situation concrète comme, par exemple, l’enregistrement d’un récit.

Continuer la lecture de Enseigner l’oral à l’école